Retour à la page d'Accueil
  • Carte
  • Qui Sommes Nous ?
  • A la decouverte du café, thé, cacao
  • Partenaires
  • Questions
  • Contact
thés du Japon  >en savoir +
Babyccinos !!!  >en savoir +
Un expresso ? çà roule !!  >en savoir +


Le café

Qu’on le prépare chez soi ou qu’on le déguste debout devant le zinc, qu’on le lape avec gourmandise ou qu’on l’avale à la va-vite, qu’importe ! Il faut que le café soit bon et que sa chaude amertume apporte le réconfort désiré. Le café est un art de vivre populaire, un petit miracle répété quotidiennement, et parfois plusieurs fois par jour...


Les origines

Légendes et mystères s’entretiennent au fil des siècles sur les origines du café. C’est en Ethiopie que l’on retrouve les plus anciennes traces de culture du caféier où la petite ville de Moka y devint au XV ème siècle, le premier lieu de négoce du café.


Les variétés

Les deux grandes espèces de caféiers sont le coffea arabica qui révèle une grande richesse d’arômes et de goût et le coffea Canephora communément appelé robusta qui procure un café corsé.


La culture du café

L'arabica est cultivé entre 600 et 2000 m d’altitude principalement en Amérique centrale, Amérique du sud, Afrique et Océanie.
Le robusta pousse prioritairement en Afrique, au Brésil et en Asie du niveau de la mer jusqu’à 600 m d’altitude. Les fruits du café, les cerises, sont généralement cueillies à la main en plusieurs passages sur chaque arbuste (gage de qualité) puis sont lavées ou séchées, triées et sélectionnées avant la torréfaction. Toutes ces étapes leurs confèrent une personnalité et président à leur qualité.
D’Ethiopie, du Guatemala, de St Domingue ou du Kenya, en passant par le Salvador, Cuba, le Mexique ou la Papouasie Nouvelle-Guinée, suprémo de Colombie, tarrazu du Costa Rica, moka sidamo d’Éthiopie, Kenya AA, ou sigri de Papouasie Nouvelle-Guinée, chaque grand cru cultivé autour de la planète délivrera dans la tasse un goût authentique.


La torréfaction

La magie opère lorsque l’artisan verse les fèves vertes et sans goût dans le torréfacteur. La chaleur va alors révéler tous les arômes du café.


La préparation

Il existe de nombreuses façons de préparer le café et aussi de l’apprécier : décoction, infusion, percolation, pression... Mais sans une eau de qualité, un mélange sélectionné et une mouture adaptée, l’art du café n’est qu’une vilaine manie.
Du « petit noir » français au ristretto italien en passant par l’irsih coffee irlandais, il s’agit toujours de café : un plaisir déclinable à l’infini.


Vocabulaire de dégustation

Le goût se caractérise par différents critères : le corps évoque une impression de plénitude, l'acidité se ressent au premier contact, l'amertume est perçue dans l'arrière bouche, la suavité exprime un goût mêlant douceur et acidité.
L’arôme est un parfum qui se dégage de la tasse : végétal – floral – fruité – boisé – épicé – grillé.


Destination café

Produit par de petits fermiers sur les pentes volcaniques du Kilimandjaro, cultivé sur des archipels au milieu de l’océan pacifique où encore à 1800 m d’altitude le long de la Cordillère des Andes, notre sélection de grands crus révèle dans la tasse un large spectre de terroirs et de climats spécifiques.
Le café nous apporte d’extraordinaires bienfaits :
Des goûts et des parfums délicieux, certes, mais aussi des vertus stimulantes pour le corps et l’esprit, et surtout un admirable facteur de convivialité : du Japon aux Etats-Unis en passant par le Moyen-Orient et l’Europe, le café réchauffe l’âme et rapproche les êtres. Il réclame un peu d’attention et de temps. Un temps que partout au monde on aime partager. En famille au petit déjeuner, dans les couloirs des bureaux et naturellement dans les cafés, son univers est celui des rencontres, des échanges. Il est un messager.
Choisir, préparer, déguster Un café Un thé Un cacao